Le Chien de Saint Bernard

Dans l’histoire et dans la civilisation

Manifeste ton intérêt

Envoier

QUI EST LE CHIEN DE SAINT BERNARD

Si la roche qui compose le col du Grand Saint Bernard pouvait parler, elle nous raconterait non seulement toute l’aventure généalogique de notre planète mais aussi l’histoire de l’humanité depuis l’Age de Bronze jusqu’à nos jours. Point de conjonction entre les pays méditerranéens et l’Europe du Nord, dans le cœur des Alpes, ce col de 2.472 mètres d’altitude a été le théâtre pendant des milliers d’années d’un flux ininterrompu d’hommes et de cultures. Même si aujourd’hui des autoroutes commodes et des tunnels modernes ont supplanté le trafic alpin, le Grand Saint Bernard n’a pas cessé d’être l’objet de visites et de pèlerinages venant du monde entier, surtout pendant les mois d’été où personne n’arrive à se soustraire au charme d’autrefois, au charme mystérieux que ce lieu émane même pour le touriste le plus désenchanté. L’automobiliste qui parcourt la route nationale Aoste-Grand Saint Bernard a vraiment la sensation d’entrer dans le cœur des Alpes. Ce sont des montagnes démesurément grandes qui le surplombent tandis qu’il voit devant lui un paysage aride, lunaire, apocalyptique: parois découpées par les agents atmosphériques, gouffres et abîmes sans fond, gorges et crevasses colossales qui ressemblent à des vagues pétrifiées. Au fond la chaine du Mont Blanc enveloppée de neige. Pas un arbre, pas un arbuste, pas un fils d’herbe. Après les tournants, au point le plus culminant du col, construit pour être vu le mieux possible à travers le brouillard et la tempête, apparait l’Hospice avec un petit lac presque toujours gelé.

Le col battu en permanence par des vents violents et glacés qui pendant les tempêtes peuvent dépasser les 200 km/h, possède un des climats les plus rigides au monde. La température moyenne est en-dessous de zéro et au cours des mois d’hiver les chutes de neige peuvent arriver jusqu’à trente mètres, avec de fréquentes tempêtes même en été. Dans un climat constamment hivernal, toute la végétation est bloquée. Seulement les lichens poussent tandis que les renoncules des montagnes et les saules polaires dans les coins les plus protégés prolifèrent. C’est dans ce climat incompatible avec la vie, tout au moins comme nous l’entendons communément que les célèbres chiens de Saint Bernard ont opéré comme de bons samaritains au service de l’homme pendant des siècles, ces géants angéliques, que les enfants du monde entier connaissent pour avoir lu leur bravoure dans les livres. Les ‘’Géants des Alpes’’, élevés depuis des siècles sur tous les continents restent les assistants canins les plus classiques et complets pour le secours de haute montagne mais ils sont aussi le symbole insurmontable de la beauté utile et psychique, de la force, de la résistance, de l’héroïsme et de la fidélité envers l’homme. Ce livre unique en son genre et sans précédent à un tel niveau d’approfondissement est le fruit de plusieurs dizaines d’années d’études et de recherche au sein même de cette race de la part d’une entière famille, les Contes de Morsiani de Bagnara de Romagne qui depuis plus de 75 ans en sont les protagonistes indiscutable mais ce livre veut aussi être un tribut à l’amour global et absolu envers le plus imposant des Molosses.

Non seulement un chien importante, non seulement une merveille de la nature, non seulement un compagnon de vie inoubliable et incomparable mais aussi un chien duquel tomber amoureux pour toujours.

Quel est le sens de ce livre

Chaque détail de ce livre, œuvre du Prof. Giovanni Morsiani, a pour but de caractériser dans sa recherche extérieure et dans son contenu, l’importance d’une édition exceptionnelle: une œuvre d’art!

Ouvrage extraordinaire car c’est le premier livre sur une race canine à être imprimé en cinq langues; car il a reçu le parrainage de la F.C.I (Fédération Cynologique Internationale) avec l’autorisation de le publier avec son propre logo; car à presque vingt ans de la disparition du père de l’auteur, Dr. Antonio Morsiani, considéré le plus grand spécialiste, éleveur et juge de tous les temps de cette race, et à vingt ans de la publication du premier ouvrage décisif sur le Chien de Saint Bernard édité par Mursia et Kynis Verlag, un nouvel ouvrage crucial, écrit par le successeur idéal, son fils, le Prof. Giovanni Morsiani, sera enfin publié.

Giovanni Pedrazzini

Structure du livre

Dimension de grand format (29,5x36,5 cm) le livre sera composé de 496 pages avec des centaines de photos et de dessins en couleur imprimés sur un papier patiné brillant. La couverture du livre sera imprimée en couleur et patinée, couplée à un carton d’épaisseur 2,5 mm et dotée d’une jaquette avec des rabats de 17 cm elle-aussi imprimée en couleurs et patinée. Dos plein, pages de garde blanches en papier non couché de 140 gr, brochage avec fils en coton résistant.

Le Président F.C.I. Rafael de Santiago (à gauche) pendant le parrainage officiel de la Fédération Cynologique Internationale au nouvel ouvrage sur le Chien de Saint Bernard à Giovanni Morsiani (à droite), édité par Giovanni Pedrazzini (au centre) de l’industrie polygraphique éditoriale Centroffset S.r.l.

Bagnara di Romagna, le 27 septembre 2014

Reste toujours en contact avec nous